Le groupe suisse, spécialisé dans la chimie et fabricant de membrane d'étanchéité synthétique, se dit "en bonne voie pour atteindre son objectif de croissance pour 2022".

Avec 5,2 milliards de francs suisses (5,3 milliards d'euros) de ventes générés durant la première moitié de l'année, Sika devrait dépasser pour la première fois la barre des 10 milliards de francs suisses de chiffre d'affaires à la fin 2022. Hors effets de changes, sa croissance s'est montée à 19,5%, grâce entre autres à une forte activité dans les travaux publics sur le continent américain. 

Quant au bénéfice net, il s'est accru de 21%, à 598,8 millions de francs suisses. "Les hausses de prix ont permis de compenser l'inflation des coûts des matériaux", précise le groupe. Ce dernier a également bénéficié d'un gain sur la vente de ses activités de revêtements industriels en Europe qui ont compensé les frais liés à l'acquisition en cours de MBCC Group (l'opération devrait être validée à la fin de l'année).